Cody Chesnutt - Landing on a hundred [2012]

  • image

    01. Til I Met Thee

    02. I’ve Been Life

    03. That’s Still Mama

    04. What Kind of Cool (Will We Think of Next)

    05. Don’t Follow Me

    06. Everybody’s Brother

    07. Love is More Than a Wedding Day

    08. Under the Spell of the Handout

    09. Don’t Wanna Go the Other Way

    10. Chips Down (In No Landfill)

    11. Where is all the Money Going

    12. Scroll Call

    Le sujet n'a pas encore été abordé, alors je me lance !

    Tombé par hasard sur cet album à la f**c, mais ayant oublié à quel point je l'attendais, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je m'étais procuré ce disque à un endroit dans lequel j'avais juré sur l'honneur de ne plus jamais acheter de CDs.



    Au fur et à mesure des écoutes, cet enthousiasme s'est accumulé, plus je l'écoute, plus j'adore.



    J'étais moins emballé par the Headphone Masterpiece, bien que les mélodies ne m'ont pas laissé insensible...mais là, après deux semaines d'écoute, je crie au chef d'oeuvre sans aucune retenue.



    Les influences sont visibles bien que je n'irai pas jusqu'aux conclusions aussi faciles (et des fois un peu abusées) que certains sites ont donné en citant la Motown. Il y a bien plus que ça à dire, mais effectivement, sa façon de chanter rappelle beaucoup Marvin Gaye.

    Et là, je me suis pris une grosse claque en prenant conscience des qualités vocales de l'homme.



    J'ai des gros coups de coeurs pour bon nombre de titres tels que


    "Til' I Met Thee", le morceau qui introduit l'album par la venue

    progressive des instruments,

    http://www.youtube.com/watch?v=qOaHkEquvKs



    "Love is more than a wedding day" qui propose une basse que j'adore et

    les paroles sont superbes,


     


    le très expérimental et personnel "Don't Follow Me",





     "Everybody's Brother" qui rappelle beaucoup l'ambiance de The

    Headphone Masterpiece,





    "Chips down" qui frise la pop et qui amène au fur-et-à-mesure à une

    belle orchestration avec de grosses nappes de violons, si vous ne

    l'avez déjà fait, je vous recommande de l’écouter jusqu'au bout !





    "Where is all the Money goin" est dans mon top 3 de l'album.






    La grande présence de cuivres soutient vraiment bien l'ensemble des titres, et la musicalité n'est pas en reste, car aucun titre ne tourne sur les mêmes accords.

    Il y a toujours des moments de surprise où la musique nous mène ailleurs que là où elle donne l'impression de nous amener.



    C'est un des albums de l'année pour moi. Et je le conseille à tous.

    Et en Live !















  • super review . J'adhère à 100 %. Un des meilleurs albums de l'année.
  • Désolé, je ne kiffe pas du tout. Je n'étais déjà pas emballé par son premier album. Et on est à des années lumière d'un Marvin. Mais c'est une question de goût, je suppose.
  • j'ai adoré aussi et je n'étais pas très fan du dernier album ! celui ci me semble plus abouti 
    le morceau " love is more than a wedding day " est tres marvinesque mais il y a aussi un petit coté keziah jones sur cet album : j'aime beaucoup , sa voix me surprend agréablement !
  • Ouais, carrément, pour le côté Keziah Jones, j'y ai pensé aussi. J'espère qu'on continue d'entendre parler de ce type longtemps, car on passerait à côté de quelque chose.
  • En parlant de "love is more than a wedding day", voilà une belle perf :


  • Ouais il etait passé cette année au Festival Jazz de la Defense :-)
    Sur scène ça donne ça !!!! J'adore.
  • Il faut croire que j'étais pas vraiment dedans à la première écoute. Au fur et à mesure, j'apprécie de plus en plus cet album. C'est vrai qu'il est surprenant, beaucoup de styles se mélangent et parfois on s'y perd un peu. Mais quand on écoute attentivement chaque morceau l'un après l'autre, on se rend compte que c'est super bien travaillé et abouti. J'ai détesté Chipsdown in no Landfill, je ne sais pas pourquoi ça m'a fait penser à R Kelly (oui jetez moi des pierres..). Par contre, j'adore I've been life pour son énergie, don't follow me pour son originalité, Under the Spell of the Handout pour les changements de rythme, les choeurs, le côté retro, Where is all the money going pour l'énergie également. Vous allez trouver ça bizarre mais j'aurais préféré qu'il sorte au printemps cet album, je trouve que son esprit colle plus à des jours chauds ensoleillés.. mais vous avez raison, il n'y a pas de saison pour apprécier!
  • scroll call est pas dégueue non plus
  • pas toujours facile de se procurer ce que l'on voudrait depuis mon Cameroun natal... surtout quand on sort un peu des sentiers battus, on passerait presque pour quelqu'un d'éllitiste... Bref juste pour dire que cet album ça fait pas une semaine que je l'ai, et je l'écoute en prenant mon temps pour bien saisir les nuances de l'artiste... je reviendrai certainement trè prochainement donné mon avis!
    Peace à Tous!